Chandeleur, trucs et astuces pour assurer avec ses crêpes

Chandeleur, trucs et astuces pour assurer avec ses crêpes

Préparez vous !
Après les bûches et les galettes voici venu le temps de la Chandeleur. En attendant le jour J, vendredi 2 février prochain, mylittlerecettes vous propose toute une série d’articles sur le sujet. On commence avec mes trucs et astuces car si ce met incontournable semble simple à réaliser, il n’en est malheureusement et potentiellement pas inratable.
Des recettes suivront toutes cette fin de semaine.

Au programme du lait, des oeufs, du sucre, pas trop, et plein d’autres choses car ici rien n’est interdit.

tous à vos poêles !!

la chandeleur ?

Son nom lui vient du latin « festa candelarum » :  fête des chandelles. Cet événement de tradition catholique célèbre la présentation de l’enfant Jésus Christ au Temple, 40 jours après sa naissance.

A partir de 492 s’organise une procession annuelle, au cours de laquelle sont allumés des cierges bénis. Les crêpes sont alors des mets distribués par l??église aux pèlerins venus fêter la Chandeleur à Rome. Dans le monde paysan, le 2 février symbolise également la sortie de l’hiver.

La chandeleur se fête généralement entre le 2 février et mardi gras.

Trucs et astuces pour assurer avec ses crêpes

des bons produits

Préférez le lait à l’eau avec une préférence pour le lait entier. Côté oeufs, choisissez-les frais et de poules élevées en plein air. Utilisez du vrai beurre à la margarine, un AOP sera le top. Pour la farine, celle de blé de type 45 tamisée est idéale.

Pas besoin d’une farine fluide plus chère avec des additifs. Un passage dans une passoire fine suffit pour la tamiser. Je vous avoue que depuis un an. je n’achète plus ma farine en grande surface mais chez mon boulanger. Elle est un peu plus chère mais bio et issue de blés anciens, ce qui est bien meilleur au goût et pour la santé.

des règles de base

Le premier commandement du parfait crêpier consiste à utiliser des ingrédients à température ambiante. Si le lait est trop froid, le beurre s’incorporera mal et se figera à la surface.
En suite, incorporez le lait en petite quantité. Ceci évite la formation de grumeaux. Ne zappez pas cette étape. N’utilisez pas de lait chaud ou tiède. Il favorise la formation de grumeaux.

En dernière alternative, si vous avez des grumeaux, passez votre pâte au mixeur.

Le temps de repos est essentiel. Il doit être conséquent pour que la pâte se charge en arômes. Laissez reposer plusieurs heures voire une nuit. La farine va absorber le liquide et un début de fermentation va se faire. Après plusieurs heures, la pâte va épaissir. Le goût n’aura rien à voir.

Pour redonner une consistance plus liquide à une pâte trop épaisse, vous pourrez ajouter un peu d’eau ; surtout pas de lait, car les crêpes deviendraient collantes. Les crêpes sont ainsi plus légères, plus parfumées et moins sèches.

un brin de créativité

Les crêpes permettent une multitude de déclinaisons. Alors amusez-vous ! Pour une pâte plus légère, utilisez de la bière ou du cidre. Substituez alors à une quantité de lait, une quantité équivalente de l’autre liquide.
Pensez à jouer avec les zestes d’ agrumes, bio puisque vous allez les râper, pour donner de la fraîcheur et de l’originalité à la préparation.
Pour les plus gourmands, agrémentez le tout d’un bouchon d’alcool : rhum, mais aussi Cointreau, Cognac, Grand Marnier, Calvados, liqueur de fruit, whisky. Si vous n’aimez pas l’alcool, testez la fleur d’oranger ou l’eau de rose.

Amusez-vous avec les farines. Celle de riz rend la préparation, plus légère, celle de châtaigne est forte en goût. Comme moi pour l’une des mes recettes, vous pouvez également ajouter une pointe de crème fraîche, c’est divin. N’oubliez pas que la vanille, sous toutes ses formes, se marie merveilleusement avec la pâte à crêpes.
Pour les cuisiniers les plus créatifs, amusez vous avec la couleur. Vous pouvez colorer votre préparation. Je vous conseille l’utilisation de colorants ou d’aliments naturels (magasins bio).

Faites attention au sucre directement dans la pâte car il caramélise pendant la cuisson et fait attacher les crêpes à la poêle.

une cuisson maîtrisée

Pensez à bien faire chauffer votre poêle, sans excès cependant, avant d’y verser la moindre goutte de pâte. Trop chaude, la pâte coagule trop vite, bouillonne, glisse mal et la coloration est irrégulière

Saviez vous que faire sauter les crêpes nuit à leur bon goût ? Cela les assèche, elles perdent de leur finesse et de leur moelleux.

astuces bonus

service

les crêpes au sucre se servent immédiatement après cuisson.

stockage

Dans une assiette ou un plat rond, à plat, superposées dans le même sens, face intérieure cuite vers le haut et recouvrir d’une autre assiette ou papier d’aluminium pour éviter le dessèchement. Pour les réchauffer le mieux est la crêpière au milieu de la table pour plus de convivialité.

idées de garnitures

Pensez à la confiture de lait, la crème de marron pour changer de l’éternelle pâte à tartiner chocolat noisette.

idées de boissons

Pour les enfants un jus de pomme pétillant sans alcool, pour les grands un cidre de pomme ou un poiré, un Vouvray demi sec. Vous avez garni vos crêpes ? Mariez les avec des vins moelleux.

Tous vos trucs et astuces sont les bienvenus alors n??hésitez pas

Plusieurs recettes de crêpes suivront cette semaine

Crédit Photo : Creative Commons Flickr/Aleksandr Slyadnev

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :