Rencontre avec Camille Lesecq, auteur et chef pâtissier, Les PAtissiers à Mutzig

Rencontre avec Camille Lesecq, auteur et chef pâtissier, Les PAtissiers à Mutzig

Escapade gourmande à Mutzig en Alsace pour découvrir la boutique Les PAtissiers des chefs Christophe Felder et Camille Lesecq.
Ce dernier nous reçoit dans leur écrin entièrement dédié à la pâtisserie et à la chocolaterie.

portrait du chef Camille Lesecq

My Little Recettes : parlez-nous de cette pâtisserie dans laquelle nous nous trouvons.

Camille Leseq : nous avons repris les lieux avec Christophe Felder il y a 7 ans. Ce lieu a une vraie histoire. La boutique date de 1913. Nous en sommes les 4eme propriétaires en 100 ans. C’est notre bébé, nous en sommes fiers – sourire.
Elle a été entièrement refaite l’année dernière. Christophe Felder et moi voulions des lignes simples et épurées pour porter nos desserts. Nous voulions également rendre hommage à la region dans laquelle nous nous trouvons. Notre architecte a donc intégré beaucoup de bois local.

Le magnifique meuble froid de la boutique les pâtissiers

Le salon de thé a été agrandi et nous avons fait entrer plus de lumière naturelle. La faience sous la vitrine de présentation que vous admiriez a été réalisée en en Italie.

du bois de la région et des petits gâteaux et autres friandises à s'offrir

MLR : vos desserts sont follement gourmands et généreux par rapport aux formats qui diminuent partout.

CL : Oui, les alsaciens sont très gourmands – sourire. Ils aiment profiter des bonnes choses. Il suffit de regarder le nombre des spécialités culinaires de la région pour s’en rendre compte – sourire.

tarte à la rhubarbe et meringue zeste orange
Tronçons de fruits, appareil à flan, meringue zeste à l’orange.

MLR : la vitrine montre un joli mélange de respect de la tradition et de créativité.

CL : C’est exact. Nous avons gardé des spécialités locales tout leur apportant notre touche. Ces desserts font partie de l’histoire des lieux et de la région. Il est important de les garder et de les faire connaître.
Aujourd’hui vous avez pu voir “la Fondante”. Il s’agit une génoise kirshée, montée en strates avec une crème mousseline kirshée. Le tout est recouvert de pâte d’amande. Ce gâteau existe depuis 1960. Les locaux comme les gens de passage en sont friands.


Nous aimons ce mélange des genres : créations maison et recettes traditionnelles, toujours twistées à notre manière – sourire.
Nous nous amusons avec les desserts et tentons de garder l’esprit des lieux, le 100% pâtisserie.
Tous nos desserts, gâteaux de voyage, chocolats et glaces sont faits maison.

les bonbons de chocolat maison

MLR : du labo du Crillon en passant par celui du Meurice jusqu’à Mutzig, des points communs ?

CL : Oui – sourire – la fraicheur ! entre autres. Tous nos gâteaux sont préparés chaque matin. Nous en sommes très fiers, c’est un fait de plus en plus rare. L’idée n’est pas de se compliquer la vie mais de bien faire les choses et de prendre le temps nécessaire pour cela.

Nous travaillons aussi bien entendu autour de fruits de saison. Ici les producteurs sont nos voisins. Ils ont des produits de qualité. Nous pouvons faire des choses extras !

De manière générale, la vie de Chef pâtissier est moins stressante ici qu’à Paris, même si nous avons beaucoup à faire – sourire.

Je peux vous dire tout de même que le normand que je suis, parisien par la suite se plait beaucoup ici, en Alsace – sourire.

la jolie ville de Mutzig

MLR : parlons bouquins. Christophe Felder et vous êtes auteurs de véritables best sellers sucrés. De quand date votre premier livre ? 

CL : Oulala.. sourire… Ça a commencé avec Christophe effectivement. Tout a débuté alors que nous étions tous les deux au Crillon. Je lui donnais un coup de main sur ses livres. Par la suite, j’en ai fait quelques uns avec Yannick Alleno quand je suis parti au Meurice.

Depuis que nous sommes installés en Alsace nous en faisons un par an.

Lire notre ancien article sur le livre Gâteaux de Christophe Felder et Camille Lesecq.

MLR : les ingrédients de ce succès ? 

CL : nous essayons de faire des livres esthétiques, explicites, jolis à regarder, à feuilleter, gourmands avec des recettes faciles à reproduire. Nous faisons des livres pour nos lecteurs.

Entremets Vénus
Dacquoise amande, compotée de rhubarbe, composée de fraise, bavaroise vanille, amandes torréfiées, fraise fraiche.

MLR : nombreux sont les ouvrages où les recettes sont de simples divisions de quantités de recettes professionnelles qui ne fonctionnent pas toujours dans une cuisine de particulier.

C’est vrai et c’est aussi ce qui fait que les notres plaisent. Elles fonctionnent. Nous les réalisons toutes, une par une, dans une petite cuisine ménagère avec du matériel standard pour nous en assurer. Nous faisons des livres pour tous et nous nous assurons que tout fonctionne. Toutes les recettes du livres Galettes ont été faites sur ce mode.

En ce moment nous travaillons avec Christophe Felder sur un nouvel ouvrage : la petite pâtisserie, les gâteaux faciles à faire en famille.

MLR : d’où viennent cette sérénité et cette joie de voir le client que l’on ressent lorsque l’on pénètre dans votre maison ?

Sourire – Je crois que nous aimons ce que nous faisons et que nous le faisons poséement. Christophe et moi faisons aussi en sorte que nos équipes soient heureuses. Ceci se sent au niveau de l’accueil et de l’esprit qui flotte ici.

la patisserie les pâtissiers vue de dehors

Bio du chef en quelques mots

  • Naissance à Saint-Lô le 24 octobre 1980.
  • Chaque année il se rend à Paris en famille pour passer les fêtes de Noël chez son oncle maternel, Jean-Claude Bossard, pâtissier rue Falguière dans le quinzième arrondissement. Il découvre le métier.
  • Il obtient un CAP boulanger, puis un autre de pâtissier au lycée professionnel Pierre Simon La Place à Caen.
  • 1995, il est apprenti chez Jean-Jacues Maria à Villers-Bocage en Normandie. Il n’a qu’une seule idée en tête : monter à Paris.
  • 1999, Camille Lesecq termine finaliste du Meilleur Apprenti de France. Second commis, il intègre la brigade de pâtisserie de l’ hôtel du Crillon à Paris dirigée par Christophe Felder. Il quitte les lieux au départ de son chef. Il est alors devenu sous chef.
  • 2004, à 23 ans, il entre au Meurice à Paris et prend son premier poste de chef pâtissier dans l’équipe de Yannick Alléno
  • 2010, il est élu chef pâtissier de l’année
  • 2012 retrouvailles avec Christophe Felder. Les deux chefs s’associent et reprennent Oppé à Mutzig qu’ils re-baptiseront Les Pâtissiers en 2018.

informations pratiques

Les Pâtissiers – anciennement Oppé

29 rue du Maréchal Foch

67190 Mutzig

téléphone : 03 88 38 13 21

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :