Voyage & gastronomie Croatie, tout savoir

Voyage & gastronomie Croatie, tout savoir

Ses paysages de carte postale, mêlant terre et mer, son histoire mutli-culturelle, sa proximité avec la France et ses prix doux font de la Croatie une des destinations de vacances en vogue.

Depuis quelques années maintenant, l’offre touristique se structure et se diversifie, notamment, autour de la gastronomie et du vin. Une tendance anticipée par le Guide Michelin qui pour sa seconde sélection Croate, référence 62 restaurants à travers le pays. Parmi eux, 3 restaurants mono-étoilés : le 360° à Dubrovnik, le Monte à Rovinj et le petit dernier, Pélégrini du chef Rudolf Stefan que j’ai découvert lors d’une soirée organisée par l’Office du Tourisme de Croatie et le Guide Michelin au restaurant La Scène du Prince de Galles. 

L’occasion pour nous de creuser un peu plus le sujet de la gastronomie locale. Une première approche en attendant de pouvoir nous y rendre pour vous livrer nos bonnes adresses.

Voyage & gastronomie Croatie, tout savoir
Le Chef Rudolf Stefan, Pelegrini lors d’un diner à 4 mains avec le chef Stéphanie le Quellec à L’hôtel du Prince de Galles.

gastronomie locale

Reflet des diverses influences exercées sur son sol au cours des siècles, la Croatie avance une cuisine plurielle. Construite autour des cultures austro-hongroises, ottomanes et méditerranéennes, son territoire et son agriculture vivrière livrent une multitude de produits de qualité.

Les croates consomment et produisent de tout !

Côté mer, la configuration complexe de la côte adriatique la protège de la pêche industrielle. A loisir donc les dégustations de nombreux poissons issus de la pêche du jour. Les carnivores ne seront pas en reste. Manger de la viande, notamment sous peka (couvercle métallique ou en terre cuite posé sur la braise et recouvert de braises), est une tradition nationale.

Générosité locale oblige, nous vous conseillons de commander avec parcimonie. Les portions des restaurants, hors tables gastronomiques, sont souvent très importantes.

Voyage & gastronomie Croatie, tout savoir
Tartare de veau, graines de moutarde, concombre, crust salé signé du chef Rudolf Stefan

produits typiques

  • apéritif : le Bermet venu de Sabomor ou le marasquin de Zadar.
  • fromage (servi en entrée) : brebis de Pag, les chèvres en général.
  • viande et charcuterie : jambons cuits et le kulen de Slavonie (saucisson au paprika servit avec du fromage caillé), les saucisses de Samobor aromatisées, les salamis…
  • fruits de mers et poissons  : huîtres et moules de Ston, une foultitude de poissons y compris anguilles se consomment en soupe ou grillés. Les grenouilles de la vallée de la Neretva sont aussi un met recherché.
  • dessert : gâteaux, pâte de coings (kotonjata), beignets kroštule ou fritule. Sachez que les croates adorent les glaces.
  • autres : la truffe d’Istrie bien entendu.

liste non exhaustive

plats locaux

  • le štrukli au fromage : sorte de raviolis au fromage, cuits à l’eau ou au four. Généralement salés, on le mange en entrée.
  • la salade de calamars et de poulpe.
  • les pâtés de poisson et saucisses aux oeufs de poisson en Slavonie
  • les risottos noirs du littoral
  • la soupe ou juha qui se décline en fonction des richesses locales.
  • le brodetto, un ragout de morceaux de poisson aux oignons, tomate, accompagné de polenta.
  • les escalopes de porc ou de veau farcies, très répandues à Zagreb.
  • le goulasch, souvent à base de gibier.
  • la pasticada, pièce de boeuf marinée puis braisée, aux aromates, pruneaux, figues, lard et vin rouge. Le tout servi avec des pâtes ou de la polenta.
  • la dinde aux mlinci
  • desserts : met sucré incontournable en Croatie, surtout au nord :  le pain d’épice medenjaci. Un incontournable reconnu comme pratique culinaire par L’UNESCO. Lorahnjača, Le gâteau roulé, fourré aux noix ou makovnjača est à tester également. Le kremšnite, petit cousin du millefeuille est typique de Samobor. Le Zagorski štrukli lui est un strudel typique du Zagorje.
  • fruit : cerise maraška

liste non exhaustive

Voyage & gastronomie Croatie, tout savoir

street food locale

Héritage ottoman, les Croates aiment avaler des brochettes de viandes ainsi que des petits rouleaux de viande hachée épicée appelés Ćevapčići un peu partout tout au long de la journée.

vin et bière

Introduite au 4è siècle avant JC, la vigne fait partie intégrante de l’histoire gastronomique du  pays. La qualité de la production vinicole ne cesse de croitre. Près de 700 appellations contrôlées sont recensées dans le pays. Les régions les plus reconnues sont la Dalmatie et l’Istrie. Ouvrez l’oeil, le titrage avoisine souvent les 14 et 15°.

Côté bière ici aussi les hommes préfèrent les blondes.

budget

La Monnaie est la Kuna Croate à date elle équivaut à 0,13€. Voici un lien vous permettant d’avoir le taux au jour où vous lirez l’article.

Les restaurants ainsi que la vie en général vous paraitront moins chers que chez nous. Les coûts dans les lieux les plus touristiques peuvent néanmoins avoisiner ceux pratiqués dans nos grandes villes. En moyenne un repas en 3 services dans un restaurant en haute saison coutera l’équivalent de 20 à 25€ sans boisson. Un plat seul environ 10€. Une grand bouteille d’eau minérale coutera 1,40€.

Notez que le pain et le couvert sont payants, jamais plus de 20 kn sur l’addition. Le poisson lui est facturé au poids et selon deux catégories. Une bouteille de vin correcte est facturée environ 20€.

Dans les restaurants gastronomiques le menu dégustation tourne autour des 100€ – la carte environ 60 à100€ selon les établissements.

agrotoursime

Principalement localisé en Istrie, il se développe petit à petit dans tout le pays. Logement simple, dans des fermes typiques, ou tables d »hôtes, à vous de choisir.

informations pratiques

sources et crédits photos: Office du Tourisme de Croatie, Guide Michelin, mylittlerecettes.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :