Tables d’exception, La Table du Lancaster 2*

Petits veinards que vous êtes !!!

Pour notre première escapade gastronomique de l’année, je vous emmène dans un restaurant …doublement étoilé par le Michelin : La table du Lancaster !

Tables d'exception, La Table du Lancaster 2*

lieu

Nous sommes dans le 8ème arrondissent de Paris, au coeur du triangle d’or, dans le luxueux et très parisien/haussmanien Hotel du Lancaster*****. Cet hôtel particulier au charme intemporel, fut transformé en établissement de luxe, au milieu des années folles, par le suisse Émile Wolf. Parmi ses premiers clients … une certaine Marlène Dietrich, qui y élut domicile, ainsi que de nombreuses autres personnalités. Au fil des années, l’hôtel a su évoluer tout en gardant son côté intime, presque secret, dédié à une clientèle de connaisseurs. Un écrin pour ceux privilégiant la qualité à l’ostentatoire et l’élégance à la mode.

Tables d'exception, La Table du Lancaster 2*

L’entrée discrète, nous conduit vers le bar de l’hôtel puis, dans l’enfilade, vers la salle de restaurant

restaurant

Des tons, taupe, gris, doré posent des notes chaleureuses. Raffinée et relativement épurée, la décoration associe des mobiliers très différents comme ces chaises Maxalto et ces banquettes style Louis XVILes tables élégamment nappées de blanc et de gris, les lustres de Murano, entre autres, appuient l’atmosphère sobre, élégante, classique avec une touche contemporaine. Des camélias, fleurs chères à la propriétaire des lieux, stylisés au plafond et sur la moquette, donnent une touche féminine et végétale au tout.

Tables d'exception, La Table du Lancaster 2*

Le chef et sa cuisine

Julien Roucheteau, manceau d’origine (Le Mans), fit ses classes à l’école Ferrandi.

Tables d'exception, La Table du Lancaster 2*

  • bac pro cuisine en alternance à la Présidence du Sénat.
  • débuts à la Maison de L’Aubrac
  • 2000, le « Cinq » de l’hôtel Georges V – Philippe Legendre
  • 2004  « La Table du Lancaster » – Michel Troigros.
  • 2006 premier poste de chef au restaurant « Le Diapason » du Terrass Hôtel. Michel Troisgros
  • 2008 chef de cuisine de la « Table du Lancaster »
  •  2012 chef exécutif de l’hôtel Lancaster – Prix Zepter (meilleur jeune chef de moins de 35 ans) – vaincqueur du Challenge Culinaire du Président de la République (jury composé de Meilleurs Ouvriers de France)
  • 2014 confirmation de la première étoile Michelin – ouverture de son restaurant avec sa femme à Levallois Perret « Je l’M« 
  • 2015 obtention de la deuxième étoile

Formé sous les ors de quelques uns de nos plus grands chefs, Julien Roucheteau propose une cuisine précise, délicate, et contemporaine. Sa principale source d’inspiration ? Son engouement pour nos campagnes et leurs produits qu’il travaille avec exigence, inspiration, créativité. Passionné, le chef est intarissable sur les denrées qu’il sélectionne ainsi que sur celles et ceux qui les cultivent, les élèvent…tels sa productrice de carotte ou encore celui de ses pigeons.

Tables d'exception, La Table du Lancaster 2*
travail autour du maquereau
Tables d'exception, La Table du Lancaster 2*
ravioli de homard et son bouillon, chanterelles, trompettes de la mort

entrées

Tables d'exception, La Table du Lancaster 2*
Ecrevisses « pattes rouges » aux carottes des sables, feuilles de capucine

Sapidité du travail (acide, amer, sucré), couleurs envoutantes et textures veloutées, le tout mêlé pour ce plat tout en finesse et minutie. Agréable découverte que ces feuilles de Capucines (jusque là je n’en n’avais dégusté que les fleurs).

Tables d'exception, La Table du Lancaster 2*
Marinière de coques à la Granny Smith, douceur de choux fleur

plats

Tables d'exception, La Table du Lancaster 2*
Filets de rouget rôti au potimarron
Tables d'exception, La Table du Lancaster 2*
pigeon de Bresse rôti, navets bretons et amertume de pamplemousse

Justesse de la cuisson, judicieuse alliance entre l’acidité de ces petits navets et l’amertume de l’agrume, le tout jouant subtilement avec le sucré et le salé.

desserts

Tables d'exception, La Table du Lancaster 2*
fraîcheur de mangue pimentée de curry et groseilles sur lit de fruit

Quel travail côté sucré également !  A peine posé sur la table et je me demande déjà combien de manipulations ont été nécessaires pour le monter :-).
Côté saveurs Hugo Correira mêle un curry, très justement dosé à la douceur de la mangue. L’ensemble se voit conférer un touche de peps grâce à l’acidité de la groseille. Délicieux et dans la parfaite continuité du déjeuner.

Tables d'exception, La Table du Lancaster 2*
Transparence de café au praliné citron façon cappuccino

A delà des saveurs, des textures, depuis les mises en bouches jusqu’au magnifique dessert du chef pâtissier Hugo Correira, les assiettes sont élégantesminutieusesenthousiastes, pleines d’humilité. En fil rouge de ce repas, tout un travail de pointes aromatiques autour des feuilles vs les fleurs.  jus et sauces n’en déméritent pas :  savoureux, légers et toujours dans le ton.

service

A l’image du lieu, le service est attentif, raffiné sans être guindé et non dénué d’humour. Attention, vrai charme parisien :-).

prix

  • Menu Impression de Saison : 175 € – en 6 séquences – deux entrées, poisson, viande, fromages, dessert
  • Grand menu : 205,00€ – en 9 séquences – deux entrées, poisson, deux viandes, fromages, pré dessert, deux desserts

informations pratiques

La Table du Lancaster

7 rue de Berri,

75008 Paris,

Tél. : 01 40 76 40 76

Ouvert du lundi au vendredi – Déjeuner : 12 h 30 – 14 h – Dîner : 19 h 30 – 22 h

Quel  incroyable déjeuner!
Bravo au Chef Julien Rocheteau et à son équipe !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge