Semaine Nationale de Prévention du Diabète, vérifiez où vous en êtes

Semaine Nationale de Prévention du Diabète, vérifiez où vous en êtes

Du 1er au 8 juin 2018 c’est la Semaine Nationale de Prévention du Diabète. Une maladie dont nous avons tous déjà entendu parler sans pour autant avoir conscience du phénomène qu’il représente dans notre société sédentaire à l’alimentation industrialisée.

Semaine Nationale de Prévention du Diabète, vérifiez où vous en êtes

pourquoi soutenir cette cause ?

Le diabète touche énormément de monde, l’alimentation y est clé. Beaucoup trop de gens ignorent l’importance voire l’existence d’un premier test simple et rapide. J’ai donc décidé de collaborer avec la Fédération Française des Diabétiques.

blogueuse gastronomique

En tant que toquée…de gastronomie…, prendre la parole pour parler de prévention des risques liés aux excès alimentaires et particulièrement ceux liés à la malbouffe me parait logique, légitime et citoyen. Si je mange souvent et avec de grosses variations de quantités, sans pour autant me priver de nourriture sucrée ou grasseje m’efforce de m’appliquer quelques principes simples et indispensables pour rester en bonne santé. Des règles de base transmises par mes parents et un ou deux professeurs de gymnastique un peu raides au collège. Je compense au quotidien mes excès (marche, course à pied et régulation de mon alimentation à la maison), sans jamais faire de régime, et tenter de rester en bonne santé. Cela semble plutôt bien fonctionner jusqu’à ce jour.

philanthrope

A cela s’ajoute le fait que j’aime participer et soutenir, depuis que je suis en âge de travailler, des projets associatifs et caritatifs : Association Emmaüs, Fondation Ronald McDonald sous l’égide de la Fondation de France, Odysséa…, je suis donneur de sang, d’organes…. et le sort de mon prochain m’importe. Si, si ;-).

touchée indirectement par la maladie

Enfin, plusieurs de mes connaissances sont insulino-dépendantes. Une de mes amies a même découvert récemment que son fils, jeune adolescent, souffrait d’un diabète de type 2. Un fait quasiment inexistant chez les enfants il y a encore quelques années.

C’est ce diabète, celui de type 2 auquel j’aimerais vous sensibiliser car il se propage à vitesse grand V alors qu’on peut très facilement le détecter et le soigner et s’en prémunir avec une bonne hygiène de vie.

Semaine Nationale de Prévention du Diabète, vérifiez où vous en êtes

diabète, quoi, comment, pourquoi

quoi, comment

Le diabète est une maladie chronique (de longue durée, évolutive, souvent associée à une invalidité et à la menace de complications graves). Elle se révèle par un taux de sucre trop élevé dans le sang et dans les urines. Il en existe deux types : le type 1 et le type 2. Ce mal a ceci de particulier qu’il se soigne mais ne se guérit pas.

Le diabète de type 2, comme je vous le disais, est le plus fréquent. 90 % des diabètes sont de type 2 et concernent autant les hommes que les femmes.

causes

  • Diabète de type 1 : un mauvais fonctionnement du pancréas producteur de la fameuse insuline (hormone), régulatrice du taux de sucre dans notre organisme.

  • Diabète de type 2 : un organisme incapable d’utiliser efficacement l’insuline produit par le pancréas. Au nombre des facteurs causals :  génétique – hérédité – surpoids obésité – sédentarité – certains médicaments.

Semaine Nationale de Prévention du Diabète, vérifiez où vous en êtes

principaux symptômes du diabète de type 2

La maladie est, malheureusement, le plus souvent non ressentie. Passant inaperçus pendant 5 à 10 ans, une soif importante, l’envie d’uriner très fréquemment, des infections urinaires à répétition…, une grosse fatigue, un amaigrissement peuvent apparaître en cas de diabète de type 2 avancé. Bien entendu, un diagnostic médical rapide, c’est à dire avant l’apparition de complications, est souhaitable.

principaux traitements

Le diabète de type 2 se développe en parallèle de la sédentarisation des populations et de l’industrialisation alimentaire.
Alors pour le contrer, il convient de retrouver une hygiène de vie équilibrée. Celle que nos parents et grand-parents avaient avant nous.

  • 3 repas par jour minimum avec des menus établis au mieux par un médecin nutritionniste, ou par une diététicienne,

  • une alimentation équilibrée avec toutes les catégories d’ingrédients en proportions équilibrées : glucides, lipides, protéines. Les sucres rapides doivent être consommés avec modération (sucre, boissons sucrées, confiture, bonbons, glaces…) – éviter les graisses animales – manger du poisson

  • une activité physique régulière et fonction de l’âge,

  • et enfin les médicaments si le reste n’a pas été efficace.

un réflexe simple, le test de dépistage des risques

Semaine Nationale de Prévention du Diabète, vérifiez où vous en êtes

Les moyens de prévention et de test existent. Ils sont très simples.
Si vous pensez présenter des risques, ou pas d’ailleurs  (surpoids, pas de sport ou de marche, alimentation très transformée, ou comme moi, consommation excessive de sucres, hérédité…),ayez le réflexe du test de risque et pensez à compenser vos excès. Plus la maladie est prise en charge tôt, plus on peut en ralentir l’évolution et en limiter les complications.

FAITES LE TEST POUR EVALUER VOS RISQUES DE MANIERE SIMPLE ET RAPIDE (je l’ai bien entendu fait. Il s’est révélé négatif. J’ai poursuivi avec un test sanguin, et tout va bien je vous remercie ;-)).

ma petite idée pour tenter faire avancer les choses : Les petits déjeuners des Chefs

Au delà de faire le test de risque, il m’a paru intéressant de participer à la consultation lancée sur le site de la Fédération. “Les États Généraux du Diabète et des Personnes Diabétiques et de proposer une idée concrète pour tenter d’aider à prévenir la maladie.

constat

l’éducation alimentaire et l’hygiène de vie dès le plus jeune âge déterminent en grande partie notre santé future.

C’est auprès des plus jeunes qu’il faut agir pour demain. Le moment du petit déjeuner est déterminant dans l’alimentation de l’enfant. Il a beaucoup évolué au fil des années pour  laisser la place au quasi monopole des produits industriels bourrés de sucres et de graisses (céréales, pâte à tartiner, jus de fruits…). Les enfants ont besoin de repères, de cadres et se révèlent sensibles aux modèles (parents, personnes célèbres, professionnels…).

auprès de qui

enfants, élèves des écoles primaires et centres aérés.

dans les écoles et centres aérés

quand

une fois par an/école

l’idée

le petit déjeuner des Chef – faire intervenir des duos composés d’un chef cuisinier ou pâtissier connus et d’un professionnel de santé, pour faire de la prévention. Les duos viendraient montrer un petit film, témoigner et partager un vrai et bon petit déjeuner avec les enfants qui ce jour là se restaureront à l’école. On leur remettra des idées de menu « petit déjeuner » à donner à leurs parents. Ils seront également invités par la suite, avec leur maître ou maîtresse référent, à faire, en classe et en ligne, le test avec consentement en amont des parents.  

Si vous trouvez cette idée sympa et utile merci de soutenir mon projet ici

La Fédération a en effet mis à disposition de tous la plateforme des États Généraux du Diabète et des Personnes Diabétiques. Interactive, elle permet à chacun de s’informer sur la maladie et de suggérer des idées en faveur de la prévention et de l’exposer à tous pour faire avancer la lutte contre la maladie. 

Faites le test en cliquant ici 

C’est ludique et ultra rapide, je l’ai fait

…et allez plus loin en sensibilisant aussi vos proches à le faire

et si le coeur vous en dit, toutes la semaine jusqu’au 8 juin,

postez vos photos de repas avec le ou les #

#diabete #contrelediabete #EGDiabete


En savoir plus sur la Fédération Française des Diabétiques.

Organisation de patients pour les patients avec un maillage de 85 associations locales à travers la France, la Fédération représente les 4 millions de personnes atteintes de diabète.

Depuis 1938, elle oeuvre en faveur de la guérison du Diabète, soutient la recherche et met en place des actions de solidarité ciblées envers les différents publics concernés.

Quelques chiffres sur le Diabète

  • Le Diabète touche 4 millions de personnes en France
  • Le coût de la maladie s’élève à 20 milliards d’euros
  • On compte 100,000 nouveaux patients par an

article sponsorisé 

<script src=’https://tracking.spn.so/ukk212a0e54262wl.js‘></script>

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :