Sâj, nouvelle adresse street food du chef Alan Geaam

Sâj, la nouvelle adresse street food du chef Alan Geaam

On ne sait pas ce que l’avenir réserve aux restaurants. Alors il faut se bouger et ne surtout pas baisser les bras ! J’avais ce projet en tête depuis un moment. Vu la situation plus qu’incertaine, je me suis dit que c’était le moment de se lancer !

Alan Geaam
Galette prete à être dévorée, Sâj

Alan Geaam, chef Franco-libanais est un homme de défi. Fidèle à lui même, en pleine pandémie, il ouvre, une nouvelle adresse de street food à découvrir d’urgence, Sâj*.

Le concept ?
Un comptoir dédié aux galettes libanaises. Un pain qui est aux habitants du pays du cèdre vert ce que la baguette est aux français. Le premièr étant, il faut le savoir, bien plus ancien et non levé.

*tôle bombée, chauffée traditionnellement au bois et désormais à l’électricité, sur laquelle l’on dépose et fait cuire la galette.

le Chef Alan Geaam

En découvrir plus sur le parcours du chef Alan Geaam.

Croustillantes et parfumées, les galettes de Sâj sont confectionnées maison au cœur du 3e arrondissement à partir d’un mélange farines de blé et de maïs.

La galette libanaise prête à être dégustée, sâj

Sâj, la nouvelle adresse street food du chef Alan Geaam

A la carte

Halloumi – 9,50€ – Halloumi et mozzarella, concombre, menthe, graines de nigelle. Shawarma volaille – 12,50€ – Poulet mariné aux épices, citron, et yaourt, salade, aïoli, cornichons. Halloumi/Soujouk – 10,50€ – Galette libanaise aux épices soujouk et fromage de brebis. Man’ouché : la plus traditionnelle – 7,90€ – Zaatar et huile d’olive, concombre, menthe, cébette. Labneh – 8,90€ – Labneh (fromage frais libanais), olive Kalamata, sariette, concombre, cébette. Kefta – 12,50€ – Viande hachée d’agneau parfumée aux épices, houmous, persil, oignons rouges, sauce tahini.

Pour accompagner les galettes, un large choix de mezzés cuisinés chez Qasti, le bistrot du Chef situé à quelques enjambées.

Côté desserts

En toute cohérence, le chef pâtissier du chef, Julien Noray choisit de métisser France et Liban dans des verrines :

Zaatar façon cookie : mousse chocolat, réduction de jus de citron au zaatar et huile d’olive, cookie chocolat noir et zaatar et huile d’olive, cookie chocolat noir et zaatar, crémeux chocolat noir à la fleur de sel – 6,00€. Baklawa : crémeux au miel, noix de pécan caramélisées, mousse à la noix et fleur d’oranger, feuilletage croustillant – 6,50€. Riz au lait : riz au lait à la fleur d’oranger, sauce caramel, chantilly au zeste d’orange, granola aux noix de cajou – 5,90€. Mouhalabieh : flan à la fleur d’oranger et à la rose, mousse pistache, praliné pistache à la fleur de sel, confiture de pétale de rose – 7,00€. Cheesecake au safran : cheesecake au safran, orange, streusel noisette, meringue – 6,50€

Les desserts de Sâj

C’est un vrai plaisir d’avoir travaillé sur cette collaboration, d’avoir revisité ces emblèmes de la pâtisserie libanaise, pour mettre en avant cette culture et ses richesses ! C’était également un challenge d’adapter ce concept à la situation actuelle, en permettant aux clients de continuer à se faire plaisir, malgré la fermeture des restaurants !

A découvrir d’urgence.

Informations pratiques

Sâj : la galette libanaise – take away uniquement.
51, rue de Montmorency – 75003 Paris. Disponible en livraison via Ubber Eats ou à emporter.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :