so parisian : le bonbon à la cerise de Montmorency de Boissier

A l’heure ou le fossé entre l’industriel et l’artisanal n’a de cesse de se creuser, et les goûts à s’uniformiser de par le monde, la sauvegarde et la promotion de notre patrimoine culinaire me tient de plus en plus à coeur.

Passer ma vie à chercher, déguster, comprendre, parler puis proposer au monde entier les meilleurs produits de terroir et créations des meilleurs artisans des métiers de bouche voila à mes yeux ce que serait le plus beau métier du monde.

Lors d’une discussion sur la gastronomie haute en couleur avec des amis Lyonnais, – le sont-ils encore…amis ? car Lyonnais ils le seront toujours, 😉 – je me suis aperçue que leurs spécialités semblaient plus nombreuses et plus célèbres que les nôtres.

Impensable ! En bonne parisienne, je me suis donc intéressée aux produits et spécialités culinaires de notre rayonnante Ile de France.

Je tenterai donc de vous en présenter aussi régulièrement que possible ces produits qui font la richesse de notre patrimoine culinaire régional.

 

premier invité : le bonbon à la cerise de Montmorency de la Maison Boissier
so parisian : le bonbon à la cerise de Montmorency de La Maison Boissier Bélissaire Boissier, fondateur de la Maison est un enfant du sud de la France, monté à Paris pour faire fortune.

Amoureux des beaux produits et des végétaux, et alors que les Parisiens louent des cerisiers à l’heure pour manger des cerises de Montemorency, Bélissaire Boissier découvre ces fameuses « gaudrioles ». Il décide alors d’en faire des bonbons, les premiers en forme de boules.

Avec un goût prononcé, un peu d’acidité et une pointe d’amertume en fond de bouche le bonbon se révèle délicieux à la dégustation.

inventeur génial et visionnaire

Plus tard, l’homme, désireux d’allonger le délai de conservation de ses marrons invente la technique de glaçage et donne naissance à la première recette de Marron glacé.

C’est en 1827 qu’il fonda son premier comptoir à Paris. Une boutique plébiscitée entre autre par les femmes car Bélissaire avait déjà compris à cette époque l’importance du contenant. En proposant des boîtes inspirées par celles des produits cosmétiques haut de gamme il a également fortement influencé son métier.

En 2000, ce ne sont autres que les célèbres Sylvie Douce & François Jeantet, également créateurs du Salon du Chocolat, qui sauveront la Maison parisienne, à la lueur d’une bougie…lors d’une vente à la chandelle.

Aujourd’hui Boissier a retrouvé de sa prestance et revendique avec passion sa différence en proposant des produits authentiques, parfois nostalgiques, sans conservateurs, issus des meilleures matières premières sélectionnées par des spécialistes et fabriqués par des artisans selon des recettes exclusives .

 

Grâce à Boissier chères colombes, heureux à vos pieds, nous tombons, Car on prend les forts par les bombes, et les faibles par les bonbons Victor Hugo

informations pratiques

Maison Boissier

184, avenue Victor Hugo

75116 Paris

Télphone : +33 (0) 1 45 03 59 11

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge