Livre, Happy World Food d’Anne Coppin

Livre, Happy World Food d’Anne Coppin

Privilège de blogueuse, encore un ;-), je reçois beaucoup de communiqués de presse me faisant part d’ informations révélées bien plus tard au grand public. Cet été, parmi les dizaines de ces « CP » reçus chaque jour, celui annonçant la sortie prochaine d’Happy World Food.

Livre, Happy World Food d'Anne Coppin

Un livre dans lequel Anne Coppin a rassemblé des recettes emblématiques venues des quatre coins du monde et accessibles à tous.

A peine l’avais-je terminé que je contactais son auteur pour en savoir plus 

Anne Coppin, l’auteur

Lorsqu’elle ne voyage pas, Anne travaille dans le milieu du théâtre et de l’édition. Cette lilloise d’origine, devenue parisienne sur le tard, parcourt la planète depuis son plus jeune âge grâce à des parents globe trotteurs. Elle nous offre, dans son ouvrage, quelques-unes des recettes glanées ça et là lors de ses pérégrinations.

Avec tous ces voyages à travers les 5 continents, quel regard portez-vous sur la cuisine, celle que l’on pratique à la maison, ceux qui font et ceux qui la dégustent ?

Pour moi, la cuisine est symbole de partage et de plaisir. Partout dans le monde, on retrouve cette notion de générosité et d’échange. La cuisine du monde porte en elle des valeurs importantes : celle de l’ouverture, la curiosité, la découverte. On dit souvent que la cuisine est un acte d’amour. Et c’est le cas ! Car quand il n’y a pas d’amour dans un plat, cela se ressent.

D’où viennent les recettes du livre, comment ont-elle été collectées ?

J’ai collecté de nombreuses recettes au fil de mes voyages. D’autres plats m’ont été inspirés par des situations, des souvenirs, des rencontres. Concernant le choix des 80 recettes, la sélection s’est faite sur des critères affectifs. Ce sont les recettes qui me tiennent le plus à cœur.

Les recettes du livre sont-elles telles que confiées ou ont-elle été personnalisées ?

Le but de mon travail est de conserver la vraie saveur du plat, celle qu’on a découverte en voyage et qu’on essaie souvent vainement de retrouver. Ce qui me fait plaisir, c’est lorsqu’on me dit que l’on a retrouvé exactement le parfum ou le goût d’un plat qu’on avait en souvenir. En même temps, j’ai essayé de simplifier la recette, parce que j’aime l’efficacité en cuisine. Le côté « minimum de stress / maximum d’effet » est quelque chose qui me plait.

Vous travaillez dans le secteur du théâtre, pourquoi vous lancer aujourd’hui dans la rédaction d’un livre de recettes et de surcroit l’auto-produire ?

Il y a un mois, ma mère a sorti des cartons une revue culinaire, « Babeth Recette » que j’avais écrite lorsque j’avais 12 ans, et que je déposais toutes les semaines sous la porte de sa chambre. Je n’en avais aucun souvenir mais j’ai réalisé que ma passion de rédiger des recettes remontait à loin ! Ensuite, j’ai travaillé dans l’accompagnement de projets artistiques. J’ai monté mon premier lieu culturel à 23 ans. Puis j’ai administré un établissement artistique complètement atypique. J’ai l’esprit d’entreprise et j’aime le côté indépendant des projets que l’on mène avec la passion comme moteur. La maison d’édition que j’ai montée correspond à cet esprit.

Alors, pour celles et ceux qui aimeraient prolonger cette expérience internationale, quels restaurants world food Anne nous recommande t-elle à Paris ?

Ouh la la, j’en ai plein ! Voici mes quelques petits coups de cœur : Une cantine japonaise, Kintaro, au 24 rue St Augustin, où il faut se mettre au comptoir pour observer la réalisation des soupes de nouilles, un must de cet établissement. Le Cyclo, un adorable restaurant vietnamien situé au 78 rue de Belleville. Un restaurant indien végétarien, le Saravannaa Bhavan, au 170 rue du Faubourg Saint Denis, qui ne paie pas de mine mais qui est pourtant le meilleur de tout le quartier indien. Il y a des gargotes extraordinaires à Paris. Preuve qu’on peut continuer à voyager sans faire des milliers de kilomètres.

Le livre

La couverture, épaisse, de qualité, titre embossé, typo branchée, taille ni petite ni trop encombrante (19×25 cm) pour l’extérieur. A l’intérieur un papier glacé mat agréable et beaucoup de photos prises par Anne « herself ».

Contenu

Anne est présente aux côté de son lecteur. Preuve en est : dès le début elle fournit les indications nécessaires à la réalisation des recettes.

Livre, Happy World Food d'Anne Coppin

A l’intérieur, ça se goupille bien ;-).

Les recettes font leur « entrée » par ordre d’apparition lors du repas : apéritifs, entrées, plats, desserts, accompagnements et enfin annexes.

Livre, Happy World Food d'Anne Coppin

A chaque recette, une photo pleine page, la liste des ingrédients, le matériel, des conseils techniques et un petit encart pour celles et ceux qui souhaitent aller plus loin.

En fin d’ouvrage de nombreuses annexes très utiles comme l’index des recettes par ingrédient ou encore la table de substitution.

Livre, Happy World Food d'Anne Coppin

ce que j’aime

  • le fil rouge du livre et surtout cette impression un peu dingue de partir en voyage dans un pays que j’ai souvent rêvé de visiter.
  • la présence d’Anne tout au long du livre, grâce à ses chapeaux explicatifs, ses petites digressions placées au coeur des recettes, ses photos persos.
  • la couverture d’Happy World Tour qui dès que je la vois me donne envie d’ouvrir le livre

Livre, Happy World Food d'Anne Coppin

informations pratiques

UMAI Editions

Happy World Food – Anne Coppin

80 recettes pour faire voyager votre cuisine

Prix 22€

l’acheter et le recevoir à l’adresse désirée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge