Concours du Meilleur Ouvrier de France (MOF) Pâtissier, décryptage

Concours du Meilleur Ouvrier de France (MOF) Pâtissier, décryptage

Il y a quelques jours de cela, à la surprise générale, les jurés des MOF chocolatiers édition 2015 décidaient de ne diplômer aucun des 9 finalistes au concours. Une véritable déception pour les candidats qui passent des années à en préparer les différentes épreuves mais également pour les jurés qui semblent ne pas avoir trouvé dans cette promotion une relève à la hauteur de leurs attentes.

Mais qu’est ce que ce concours dont les médias nous parlent de plus en plus et dont les titulaires sont de plus en plus sollicités.

Décryptage

Concours du Meilleur Ouvrier de France (MOF) Pâtissier, décryptage

concours national organisé par le COET MOF

« Un Meilleur Ouvrier de France », le MOF comme on l’appelle est un titre couru et extrêmement difficile à obtenir. Près de deux cents métiers postulent, chacun dans leur catégorie, à l’obtention du fameux titre : de la dentellière à la coiffeuse, du cuisinier au pâtissier/confiseur et ce depuis 1924.

Le concours se déroule tous les trois ou quatre ans seulement. Il récompense le savoir-faire, unique signe de prestige qui garantit un produit d’une qualité irréprochable.

Le concours est organisé par le COET MOF (Comité d’organisation des expositions du travail) qui délivre, sous l’égide du Ministère de l’Education Nationale, le diplôme Un des Meilleurs Ouvriers de France à chaque promotion.

la Société nationale des Meilleurs Ouvriers de France SnMOF

René Petit, menuisier ébéniste, MOF 1927, constate qu’après la remise de leur diplôme, les lauréats retombent dans l’anonymat et l’oubli sans avoir le moyen, ni de se connaître mutuellement, ni de valoriser leur diplôme.

La SnMOF rassemble donc depuis ce jour les titulaires du titre. Elle travaille à la valorisation du concours ainsi qu’à celle de ses membres. Elle veille au renouvellement de l’excellence française dans les filières professionnelles tout en s’attachant à la transmission du savoir-faire aux plus jeunes.

La prestigieuse association loi 1901 compte aujourd’hui plus de 1800 membres. Elle se considère au monde du travail ce que l’Académie Française est au monde de la culture.

la section MOF pâtissiers confiseurs et l’AMOFCP

En juin 2013, la section des MOF Pâtissiers Confiseurs, appartenant au groupe des métiers de l’alimentation, décide de s’unir. L’association « Un des Meilleurs Ouvriers de France Pâtissiers Confiseurs », AMOFPC voit le jour. Son but, valoriser et promouvoir spécifiquement le métier. Un Comité d’organisation pour les épreuves du concours « Un des Meilleurs Ouvriers de France Pâtissiers Confiseurs » est mis en place

mof-patissier-confiseur

bureau de l’association

Pascal CAFFET – MOF Pâtissier Confiseur – Troyes – Président
Philippe SEGOND – MOF Pâtissier Confiseur- Aix en Provence– Vice-Président
Christophe RENOU – MOF Pâtissier Confiseur – Suisse– Secrétaire
Jean Paul HEVIN – MOF Pâtissier Confiseur – Paris – Trésorier
Laurent LE DANIEL – MOF Pâtissier Confiseur – Rennes – Relations administratives et institutionnelles

précédent bureau

  • Philippe URRACA, MOF Pâtissier à Gimont (32/Gers) – Président
  • Pascal CAFFET, MOF Pâtissier à Troyes (10/Aube) – Vice Président depuis 2017
  • Jean-Michel PERRUCHON, MOF Pâtissier rue Lecourbe à Paris (XVe arr.) – Secrétaire
  • Jean-Paul HEVIN, MOF Pâtissier rue Saint-Honoré à Paris (Ier arr.) – Trésorier
  • Norbert VANNIER, MOF Pâtissier à Broye (71/Saône et Loire) – Responsable Bureau et Institutions

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :