Dans la peau d’un juré chez Christophe Michalak, les coulisses

Vous êtes invitée dans une émission culinaire diffusée sur la seconde grande chaîne nationale – un champion du monde de pâtisserie, dont vous admirez le travail, anime l’émission – son invité est prestigieux – on vous propose de goûter leur cuisine ! Que faites-vous ? J’y vais !!!

Cette semaine, votre blogueuse sucrée est juré dans l’émission Dans la Peau d’un Chef animée, produite par Christophe Michalak et Nagui.

Voici l’occasion de vous parler des coulisses, telles que je les ai vécues en compagnie de mon compère Nicolas du blog Sugar’n’Salé, de répondre aux questions que certains se posent et de vous faire découvrir l’envers du décor.

Dans la peau d'un juré chez Christophe Michalak, les coulisses

Concept

Les postulants

Deux chefs, un par équipe, avec chacun un commis non professionnel

Le sujet

Une battle culinaire sur une émission – un plat et un dessert communs aux deux équipes sont à réaliser en 45mn  – chaque chef propose sa vision des recettes – une cuisine reproductible à la maison.

Le jury de deux blogueurs

Dans la peau d'un juré chez Christophe Michalak, les coulisses

Des jurés, blogueurs culinaires, passionnés, désireux de bien faire et chargés de noter les plats des deux équipes en toute impartialité sur une échelle de 1 à 10. Nous sommes isolés de ceux qui cuisinent. La dégustation à l’aveugle et les notes se déroulent sur un plateau à part. Jamais les candidats, les plats en cours, les chefs et le jury ne se croisent durant le tournage d’une émission. Chacun note en son âme et conscience sous l’oeil de la caméra de contrôle.

Les gains

1000 € pour le candidat gagnant du jour, avec la possibilité de revenir tant qu’il n’est pas battu par un autre.

Chefs

Est-il nécessaire de préciser que déguster du Christophe Michalak et le re-rencontrer quand on est fan de pâtisserie est toujours un beau moment (première rencontre lors d’un goûter des Chefs au Plaza Athénée) ?

Faut-il vous convaincre qu’être présentée et goûter quelques plats d’un homme comme François Adamski M.O.F (Meilleur Ouvrier de France), Bocuse d’Or (soit, pas beaucoup en France) et chef étoilé est en soit une magnifique expérience  (Michel Roth est le seul autre que je connaisse à être aussi titré) ? Son col et ses titres inspirent le respect, suscitent l’admiration.

Dois-je confesser que devoir noter les plats de ces deux chefs et leur expliquer nos choix en fin de tournage n’a pas été simple à gérer, compte tenu de la rivalité amicale et culinaire entre les team compétiteurs. Christophe Michalak disait que les notes attribuées étaient très hautes par rapport à d’autres jurys. Comment faire autrement quand le niveau est aussi élevé ? Quelle est la juste note au travail de ces talents qui travaillent d’arrache pied depuis leur adolescence ? Le goût, même s’il se travaille chaque jour, reste quelque chose de relativement subjectif, lié à l’éducation, à la culture de chacun …C’est toute la richesse de la chose et il s’agit d’un jeu, ne l’oublions pas. Le talent n’est absolument pas remis en cause par les blogueurs.

Regardez autour de vous, il y en a pour tous les goûts. A chacun son territoire culinaire.

Enfin faut-il vous avouer que vous faire partager l’ensemble des émotions vécues, nous a mis une certaine pression, positive 😉 ?

Equipe

Près de 50 personnes, la plupart intermittents du spectacle, sont réunies pour produire chaque émission. Le déjeuner à la cantine nous a fait prendre conscience de leur nombre. Durant le tournage, le jury est isolé du car régie et du plateau principal jusqu’à la révélation des résultats.

Polémique ?

L’émission a généré des messages et réactions négatives sur la toile à son lancement. Quelques personnes remettaient en cause un des fondamentaux du concept de l’émission à savoir le jury de blogueurs.
Reconnaissez que c’est plutôt malin et bien tenté par la production. Elle s’assure une certaine audience de la part des ménagères, des retombées web, des coûts moins chers que pour des professionnels (les blogueurs ne sont pas rémunérés mais gagnent en visibilité c’est le deal). De notre côté, je vous dis tout, nous rencontrons des chefs reconnus, dégustons leur cuisine (la première raison de ma venue) et faisons parler un peu de nous (les chiffres sont modestes). J’ajoute à cela que nous bossons énormément pour faire de nos blogs des supports de lecture et d’inspiration agréables pour nos lecteurs.

Oui l’émission a été déplacée une fois sur la grille de France 2. Ce nouveau créneau permet-il à lui seul de remonter les audiences ? Oui à en croire les personnes interrogées, à confirmer avec le temps et, quel que soit le résultat, ce fut une expérience extrêmement agréable et positive.

Coulisses

Dans la peau d'un juré chez Christophe Michalak, les coulisses
Maquillage, coiffage, loge
Dans la peau d'un juré chez Christophe Michalak, les coulisses
Le murs des Chefs derrière le décor et leurs petits mots, les coulisses dignes d’un des plus beaux magasins d’ustensiles de cuisine.

Brèves de tournage

  • Mon plus beau souvenir gustatif parmi tant de bonnes choses, le chou farci à la queue de boeuf de François Adamski.
  • Nos fous rires avec Nicolas, notre expédition sur le plateau d’Envoyé Spécial dans le noir complet, nos tentatives pour soudoyer les informations sur quelle équipe à fait quoi à l’équipe casting ? Nous étions assez bons à ce jeu mais rien ne nous a été divulgué, avant la révélation officielle des résultats, même sous la torture.
  • Les discussions de recettes dans les loges avec l’équipe casting et la styliste
  • Mon record de café avalé en une journée battu.
  • Mon flippe quand on m’a coiffée d’un chignon avec des anglaises, j’ai 40 ans les amis ;).
  • Les échanges, pas très discrets à en croire l’assistant du réalisateur, de bonnes adresses avec la directrice de production 
Dans la peau d'un juré chez Christophe Michalak, les coulisses
Photos souvenir : avec François Adamski, Christophe Michalak, la gagnante du jour et le team de la semaine.

Merci à …
notre coach Sixtine, Laura la femme Cillit Bank, Guillaume l’homme malade – à Benjamine – Christophe pour sa gentillesse – à Sébastien – ceux qui nous ont aidés à nous transformer : styliste, maquilleuses, coiffeurs – Aux cameramen,  ingés son de notre plateau, et enfin ….mon binôme Nicolas avec qui j’ai adoré partager cette expérience. Nous avons beaucoup mangé, discuté, ri … J’espère que cela se ressentira à l’image. Je partage avec vous  l’article de Nicolas sur le tournage

Vidéos

Voir l’émission Dans la peau d’un Chef du 3/02/14– à partir de 00:36:00

Crédit photos : My Little Recettes et Sugar’n’Salé pour la photo du team aux yeux de tueurs 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge