La Cuisine de l’E 7 – restaurant de l’hôtel Edouard 7 – 75002

Si vous avez l’habitude de lire mes petits billets, vous savez que cette ville dans laquelle je suis née et vis me fascine. Paris, celle qui a donné naissance aux premiers restaurants dans le monde – il faut le savoir et le faire savoir – continue à me surprendre chaque jour de par la variété d’établissements qu’elle propose et leurs histoires.

La Cuisine de l'E 7 - restaurant de l'hôtel Edouard 7 - 75002

Nous partons déguster la cuisine du restaurant d’un hôtel**** au nom prestigieux, L’Edouard 7. Le fils aîné de la reine Victoria et du prince consort Albert de Saxe-Cobourg, grand amoureux de la vie parisienne, référence dans le monde de la mode masculine de l’époque, avait établit résidence dans cet hôtel particulier.

Situé à équidistance de la rue de Rivoli et de l’Opéra Garnier, L’Edouard 7, fraichement rénové, propose une table entièrement repensée  : La Cuisine de l’E7

La Cuisine de l'E 7 - restaurant de l'hôtel Edouard 7 - 75002

Entrée discrète indépendante, salle lumineuse, quelques touches de couleurs subtilement disséminées ça et là pour cette salle organisée autour de banquettes centrales. Mobilier et décor plongent le tout dans un style mêlant le contemporain et le classicisme parisien

A la tête de cette adresse, Remy Fourmeaux, le chef, et Simon Peskine, le Directeur de salle.

la cuisine

Remy Fourmeaux, 31 ans, commis à l’Hôtel de Paris (Monte-Carlo) 2005-2007 ou encore chef de partie au Citrus Etoile, mais oui, mais oui, propose une cuisine aussi sympathique que son son envie de nous transmettre sa passion. Une cuisine actuelle, pleine d’idées qu’il souhaite raisonnée à partir de produits, bio, locaux et de saison.  Des assiettes généreuses, travaillées et pleines d’entrain.

Menu découverte en 5 services : Entrée – Viande et Poisson – Fromage – Dessert : 79 € par personne, hors boissons

En Mars, menu cuisine du monde : les saveurs de la cuisine Britannique 39€ entrée / plat ou plat / dessert ou 49€ entrée / plat / dessert

entrée

La Cuisine de l'E 7 - restaurant de l'hôtel Edouard 7 - 75002

Saumon « Label Rouge », mariné Gravlax à la vergeoise – céleri et pomme verte – aigres doux de légumes – de la fraicheur pour cette entrée très généreuse

La Cuisine de l'E 7 - restaurant de l'hôtel Edouard 7 - 75002

Foie gras aux coings : tranché puis grillé – marmelade oranges et coings – coings rôtis au thym

plat

La Cuisine de l'E 7 - restaurant de l'hôtel Edouard 7 - 75002

Saint-Jacques de plongée de Saint-Brieuc par Vincent Doucet, presque cuites – cannelloni de céleri à la truffe noire – crème de choux rouge – des idées, beaucoup d’idées ici avec une jolie cuisson des Saint-Jacques.

La Cuisine de l'E 7 - restaurant de l'hôtel Edouard 7 - 75002

La cannette de Challans « Label Rouge », suprême laqué à l’orange – cuisse confite croustillante – patates douces et endives – ce plat, pour moi le plus abouti visuellement était également délicieux.

dessert

La Cuisine de l'E 7 - restaurant de l'hôtel Edouard 7 - 75002

Ananas Victoria flambé au Rhum de la Barbade devant vous – sablé diamant – crème légère à la vanille – tuile craquante – le cérémonial du service était un pur moment de bonheur.

La Cuisine de l'E 7 - restaurant de l'hôtel Edouard 7 - 75002

Chocolat Barry « Alto el Sol », en entremets – génoise au grué – croustillant praliné

la salle

La Cuisine de l'E 7 - restaurant de l'hôtel Edouard 7 - 75002

Mon petit côté victorien et bon public a été séduit par le service de Simon Peskine. De ses expériences passées – Hôtel Four Seasons George V – Plaza Athénée (Cour jardin) – Spoon hotel Marignan Paris – Restaurant Le Jules Verne – Mandarin Oriental Hotel Group Restaurant Sur Mesure – il a su retranscrire en salle, un agréable mélange de courtoisie et de mise en scène en remettant à l’honneur la découpe, le flambage « devant vous ».
2016-rest-edouard-7-5

l’Hôtel Edouard 7

Ouvert en en 1877 cet hôtel particulier de style Haussmanien, devint la demeure parisienne d’Edouard VII, futur roi d’Angleterre, esthète, épicurien et amoureux comme vous et moi de notre capitale.

Depuis 2009, propriété du groupe Bessé Signature, l’hôtel propose 69 chambres dont 10 suites réparties sur sept étages, un bar couture et une terrasse disposant d’une vue imprenable sur l’Opéra Garnier et bien entendu le restaurant dont nous venons de parler.

Entièrement rénové par  le designer Christophe Daudré après 3 ans de travaux il s’inscrit dans un univers « Couture » et « joaillerie » situé entre élégance contemporaine et style traditionnel du lieu et de son environnement. Dans chaque chambre, soie, cuir, velours et cachemire ont été associés dans des tons capiteux, du vert au rouge rubis en passant par le bleu, le taupe et l’or pour un rendu entre élégance contemporaine et style traditionnel du lieu.

Riche de son tout nouveau décor, de son emplacement idéal au cœur de Paris et du luxe flamboyant de l’époque haussmannienne qui le caractérise, l’Hôtel Edouard 7 s’impose comme le cocon parfait où séjourner dans la capitale.

Le groupe Bessé, propriétaire de l’Edouard 7 est également de quatre autres hôtels à Paris, Hôtel Vernet, Hôtel de Sers, Hôtel Bel-Ami, Hôtel Montalembert, et d’un resort grand luxe Relais & Châteaux en Bretagne (Domaine de la Bretesche), s’adresse à une génération d’hôtes, privilégiant un luxe décontracté. Ces lieux témoignent d’une personnalité et d’une originalité qui n’appartiennent qu’à eux. 

informations pratiques

Hôtel Edouard 7

39, avenue de l’Opéra

75002 Paris

Informations et réservations

01 42 61 86 02

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge