Sous le regard de Proust, le thé à la française du Ritz par François Perret

Sous le regard de Proust, le thé à la française du Ritz par François Perret

A l’époque de Cesar R et d’Auguste E, la riche clientèle étrangère et la meilleure société française se bousculaient déjà au Ritz, pour prendre le thé et babiller mondain.

Sous le regard de Proust, le thé à la française du Ritz par François Perret

Un siècle plus tard, c’est pareil… ou presque.
Malgré le temps passé et de pharaoniques travaux, 4 ans, le palace de la place Vendôme conserve son décor, son âme, son savoir-faire …et son thé.

Quête pâtissière en tête, direction le salon Proust. Une bibliothèque ouverte sur le long couloir du lobby et les va-et-vient des promeneurs, manière rambla (promenade barcelonaise). Un salon hommage à Marcel P, jeune chroniqueur mondain, client assidu, observateur aussi redoutable que redouté qui scrutait ici ses futurs personnages.

C’est sous son portrait que l’on sert le thé aujourd’hui.

le Thé à la Française

Confortablement posé entre les bras d’un des larges fauteuils, le cérémonial du Thé à la Française commence !

Une belle carte des thés en main, le maître d’hôtel fait son entrée. Il prodigue alors, à ceux qui le souhaitent, ses précieux conseils en la matière. Puis, salon Proust oblige, précédée de son parfum si évocateur, elle fait son entrée !

Sous le regard de Proust, le thé à la française du Ritz par François Perret


Dodelinante dans son service en porcelaine créé sur mesure par la maison Haviland, une adorable madeleine, dorée à souhait prend place devant chaque convive. Séance tenante, elle est arrosée d’un lait délicatement infusé au thé. Enthousiasmante entame !

Sous le regard de Proust, le thé à la française du Ritz par François Perret

Dans un petit bol, un baba aux fruits exotiques, sa crème et son rhum de Martinique lui font honorablement suite.

Sous le regard de Proust, le thé à la française du Ritz par François Perret

Quelques bouchées et confidences plus loin, voilà le serviteur sur la table ! Petits fours et autres charismatiques biscuits, comme dans le temps, le bon vieux naturellement, se dressent fièrement. Le tout est aussi Rabelaisien que Proustien. C’est beau, bon, chic et généreux.

Sous le regard de Proust, le thé à la française du Ritz par François Perret

Les ingrédients et la manière de faire sont nobles. Les recettes et cuissons maitrisées, la créativité est bel et bien présente.
Les accrocs du « tout sucré » apprécieront ici le talent du Chef Pâtissier François Perret parvenu à revisiter l’art du biscuit, ce pan du métier trop souvent laissé en déshérence. Le Thé à la Française du Ritz ringardise avec brio la phobie du biscuit trop mou et démodé. De quoi renouer avec les fines saveurs et effluves du passé.

Sacré Marcel !

Sous le regard de Proust, le thé à la française du Ritz par François Perret

Découvrez notre premier portrait du chef ici

Vous préférez les entremets et les tartes aux biscuits ? Tentez le Five o’clock Tea du vibrionnant Bar Vendôme. Les breuvages emportent votre préférence ? Passez de Proust à Hemingway… les cocktails y sont enivrants.

Redécouvrez un des anciens tea-time du chef pâtissier

informations pratiques 

Ritz

15 Place Vendôme, 75001 Paris – Téléphone : 01 43 16 30 30

Horaires : 14h30-18h tous les jours

Thé à la française 68€ – Thé royal à la française 88 € accompagné d’une coupe de champagne Ritz Réserve Barons de Rothschild ou d’un cocktail signature. Proust lui préférait le Cliquot mais que voulez vous les temps changent.

www.ritzparis.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :