Qasti, le nouveau bistrot libanais d’Alan Geaam

Nouvelle adresse bistrotière au cœur du Marais parisien.
Qasti, troisième table du chef étoilé Alan Geaam, ouvre tout juste ses portes

A l’ardoise, la cuisine libanaise pleine d’amour de sa maman interprétée dans une salle de 30 couverts avec option terrasse aux beaux jours.

Qasti, « mon histoire » en libanais. « c’est non seulement un bistrot où l’on peut déguster une cuisine libanaise sincère mais c’est aussi un lieu de gastronomie où l’on découvre avec panache que cette cuisine peut-être moderne et actuelle »

Alan Geaam,
Qasti, le nouveau bistrot libanais d'Alan Geaam

Retrouvez notre visite chez AG les Halles, à l’époque ou il était propriété du chef

Dans la salle, à l’esprit contemporain, des fresques murales bleu Klein renvoient à la couleur de la mer, au ciel ensoleillé. Le bois de cèdre, traditionnel, apporte chaleur et naturel. Les reflets de la mer sont quant à eux évoqués par un mur de chrome..

Méditerranée et partage

C’est un vrai retour aux sources pour moi, et je suis fier de pouvoir faire découvrir aux français, aux parisiens la cuisine qui a bercé mon enfance. Une cuisine originelle, bercée d’influences personnelles, servie avec tous les codes d’un bistrot français. Un rêve pour moi !

ajoute Alan Geaam.

Dans l’assiette… des mezzés, bien entendu ! Au choix, le végétarien (avec entre autres le chausson fêta/menthe et le caviar de topinambour), le marin (avec le poulpe à la mélasse de grenade et la feuille de vigne à la langoustine), le carnivore (avec entre autres le samoussa de viande et le houmous/noisette d’agneau) ou encore le mixte (avec la mini cocotte de makanek et le falafel d’anguille fumée par exemple).

Qasti, le nouveau bistrot libanais d'Alan Geaam

Et l’on poursuit avec ?
Des plats ! Quatre exactement sur bases de mijotés, de grillades… complétés par un semainier avec le lundi, boulettes de viande assaisonnées au four, pomme de terre, le mardi Mougrabieh Poulet (ragout de boules de pâtes, pois chiche, poulet et épices), le mercredi chiche barak (soupe de yaourt et ravioles)… 

Au moment du sucré, le chef cède la place aux créations du pâtissier Julien Noray, dessert de bronze aux championnats de France en 2017.

Le tout pourra s’agrémenter de breuvages sélectionnés avec soin en provenance directe du pays du cèdre comme le domaine Ixsir ou Les Bretèches du Château Kefraya. Un voyage dans le terroir, de ce pays parmi les premiers pays producteurs de vin de l’histoire.

On notera, le brunch du dimanche, servi sous forme de buffet de 12h à 16h avec jus de fruits, boisson chaude, viennoiseries libanaises, mezzés et trois plats au choix comme l’omelette Ojji aux herbes, sauce yaourt ou bien la cocotte œuf awarma et salade. 

Qasti, le nouveau bistrot libanais d'Alan Geaam

prix 

Formule déjeuner: 21 euros (mezzés au choix et plat du jour)

Menu à la carte à 42 euros avec mezzés plat et dessert à partager. 

Brunch du dimanche 39 euros

informations pratiques

Qasti 

205 rue Saint Martin 

75003 Paris 

Téléphone : +33 (0)1 42 76 04 32 

Du lundi au samedi de 12h à 14h et de 19h à 22h30 

Brunch buffet les dimanches de 12h à 16h 

Ouvert 7j/7 

Crédit photos : S Riss

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :