Pas TOP, CHEF ton diner à l’Alcazar !!!

Plus 22 de prime time (3ème saison, 10 semaines par promo) passés devant mon poste de télévision à retenir mon souffle pour savoir si Romain Tischenko allait réussir à monter sa mayonnaise à la main, Tiffany Depardieu parviendrait à monter sa meringue italienne à la main ; si Ghislaine Arabian – Christian Constant – Jean-François Piège – Thierry Marx – Cyril Lignac, allaient apprécier l’assaisonnement de l’entrée de Pierre Sang Boyer, ou encore si Paul-Arthur Berlan serait le premier au garde manger et enfin si Stéphane Rottenberg réussirait à ne pas prendre un gramme pendant l’émission.

Bref ras le bol de rester les yeux écarquillés et les papilles en éveil derrière mon écran ! Assez de ne pouvoir sentir et ne pouvoir goûter tous ces plats qui semblent fort alléchants.

C’est décidé à l’occasion de ce Top Chef 2012, je book une table à l’Alcazar. Mais oui l’Acazar, ce restaurant où le concept TV prend ses quartiers le temps de l’émission.

Capture d’écran 2012-02-13 à 15.44.34-copie-1Capture d’écran 2012-02-13 à 15.45.35 Capture d’écran 2012-02-13 à 15.41.08-copie-1 Capture d’écran 2012-02-13 à 15.45.02 Capture d’écran 2012-02-13 à 23.23.46

le lieu

La salle dans laquelle nous pénétrons baigne dans une ambiance intimiste, c’est carrément la pénombre malgré sa taille impressionnante. Ambiance nouvelle expérience culinaire.

L’aventure commence

Capture d’écran 2012-02-13 à 15.30.17

– « C’est la fête, champagne et amuses bouche !!!»

– « Désolé Madame, il n’y en a plus »

– «  Mais Il est 20h30 et le restaurant et à moitié plein  ???? »

Ca commence bien ! Passons…nous nous replierons sur une bouteille de vin.

L’optimisme nous reprend, soyons fous, testons la totale et nous commandons : entrée, plat, dessert.

 

entrée

Petits légumes sur pâte sablée pour moi et carpaccio de Saint Jacques pour la personne qui m’accompagne.

Capture d’écran 2012-02-13 à 15.30.54

Grrrr, mon plombage manque de sauter, mon entrée est glacée bref  pas à la bonne température, mes légumes sont congelés, aucune saveur. Ils sont coupés si gros qu’ils en sont difficiles à mettre en bouche. La pâte sablée un peu trop sèche. Un bon point pour le cheddar qui marié avec des légumes révèle une jolie personnalité.

Capture d’écran 2012-02-13 à 15.31.25

L’assiette de mon invité est plus appétissante, mieux dressée,  elle manque aussi cruellement de saveurs.

 

Le plat

Capture d’écran 2012-02-13 à 15.33.20

Magrets au salsifis, cuisson saignante.

Deux magnifiques pièces, bien cuites, trônent au milieu d’une grande assiette….avec 4 pauvres petits bouts de salsifis…..froids !!! Quelle tristesse. Que s’est-il passé ? Les achats ont ils été mal faits, les bruleurs étaient-ils en panne ce soir là ? La sauce ? Rien que du déjà vu.

le dessert

Capture d’écran 2012-02-13 à 15.32.46

Nous surprendra t-il ?

Stéphanie Le Quellec est en cuisine ce soir. Une chance, sont mari est un pro de la pâtisserie.

… quoi dire sinon que je n’ai pas réussi à briser le biscuit avec le flan de ma cuillère. Le meilleur ? La petite poire marinée, trop froide.

A la table voisine une verrine similaire et sans plus à celle que ma sœur prépare chez elle. Je m’exlique… La présentation est  identique à celle que maitrisent parfaitement les cuisiniers amateurs. Un verre d’eau avec une couche de couleur crème, l’autre au chocolat et, posée en travers sur les bords du récipients, une brochette de fruits.

Prix

Vous l’aurez compris pour 45€ boissons non incluses, c’est très cher.

On nous fait espérer du gastro à prix abordable le temps d’une émission et on déguste une cuisine fashion présentée dans le noir.

J’avais une seconde réservation pour la semaine suivante, je l’ai annulée bien entendu.

Pas TOP, Chef !!

Events 3737

Informations pratiques

L’Acalzar

62 Rue Mazarine,

75006 Paris

Téléphone :01 53 10 19 99

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge