Oki teppanyaki 75001

Essai d’un nouveau teppanyaki à Paris dans le premier arrondissement.

Teppanyakis ??? où mais où donc, il faut que je teste. J’y cours, j’y vole.

Ces restaurants sont rares, il n’y en a qu’une dizaine à Paris.

Mais qu’est ce que le teppanyaki exactement ?

Un style de cuisine japonaise datant du 18ème siècle. Des aliments grillés sur plaque avec tout un cérémonial, une mise en scène artistique (datant lui du milieu du siècle dernier).

Oki est  le dernier d’entre eux à avoir ouvert ses portes dans la capitale.

Situé au coeur de l’ancien/futur quartier des Halles, le décor rose et moderne, vu de l’extérieur, évoque un lieu pseudo branché, design et donc pas forcément synonyme de bonne cuisine.

Teppanyaki recommandé par My Little Recettes

Confidence pour confidence, je suis passée sans penser une seule seconde que ça pouvait être là alors que la devanture est très visible.

Entrée discrète …Autour de nous tout est blanc, rose fushia, noir, et baigné de lumière. C’est définitivement moderne.

Première surprise, alors que les premières critiques lues sont très positives, le restaurant est presque vide.

L’accueil est sobre.

Nous prenons place autour de la plaque (réservez ces places, les plus sympathiques). Les fêtes de Noel étant proche et hop on se laisse aller pour le « Menu spécial » et goûter à un maximum de choses.

Notre chef arrive avec les produits déjà découpés et prêts à cuire.

Les produits ont l’air frais et ceci se révèlera vrai à la vue de près et à la dégustation.

Je vous laisse découvrir le menu en photo.

Oki 75001

Les cuissons sont maîtrisées autant pour les viandes, que les poissons ou les légumes, les sauces délicieuses. Les mélanges sucrés salés bien réalisés. Le foie gras sur lit de riz rond japonais osé et réussi.

Le chef agréable et attentionné, ce qui n’est pas le cas du reste du personnel, peu attentif et souriant.  Ils sont nombreux mais pas forcément efficaces.

Plus 

La cuisine, les produits, le teppanyaki, la lumière, les tabliers en tissu, la carte de fidélité (trop forts ces japonais).

Moins : 

La musique trop forte et de mauvais goût – le service pas très efficace ni cordial (J’ ai trouvé un peu saumâtre que le type qui nous sucrait le dessert n’ait même pas regardé quel menu nous avions pris, et que nous n’ayons eu aucun au revoir ni salutations quand nous sommes partis) – les toilettes et oui !!! pas propres – les plats teppanyakis à la carte trop peu nombreux ; des uddons ou de nouveaux produits typiquement japonais seraient les bienvenus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge