Must taste & interview, la pâtisserie du rusé Yann Couvreur

En mai dernier médias, foodies, trendsetters… nous nous sommes tous retrouvés au 137 avenue Parmentier dans le 11ème arrondissement de Paris pour l’ouverture de La pâtisserie de Yann Couvreur. Un lieu, une marque dont l’emblème, un renard rouquin en pleine course, gâteau au museau, incarne l’esprit malin, espiègle, un peu sauvage du Chef et de son nouvel univers sucré.

Quatre mois après l’ouverture, Yann a accepté de répondre à mes questions.

Must taste, la pâtisserie du rusé Yann Couvreur

le chef

Pour celles et ceux qui l’ignoreraient …encore Yann Couvreur est un brillant Chef Pâtissier reconnu pour son travail en hôtellerie de luxe et notamment, mais pas que, à l’hôtel Burgundy (75001) et au Prince de Galles (75008). En 2015, à 33 ans, Yann tourne la page des grands hôtels parisiens et se lance dans l’aventure entrepreneuriale. Il ouvre sa propre boutique, décide de s’installer dans Paris et de le faire vite puisque le projet a été pensé et réalisé en deux ans.
Yann fait partie de cette nouvelle génération de pâtissiers talentueux qui font évoluer la profession et ses codes et vous allez comprendre pourquoi. 

Must taste, la pâtisserie du rusé Yann Couvreur

un concept sacrément rusé

le lieu

En plein coeur d’un Paris qui se réinvente, la boutique s’offre aux yeux des parisiens et des passants, à l’angle de l’avenue Parmentier et de la rue du Faubourg du Temple.
La décoration signée Philippe Di Méo donne vie à une pâtisserie urbaine avec quelques touches végétales, lumineuse, un brin NYC. Tout en longueur, le point de vente s’inspire des coffee shop des grandes mégalopoles, le tout adjuvé de touches déco très bien senties comme ce parquet « Point de Hongrie » incrusté aléatoirement de quelques lattes de cuivre ou encore ce bar le long de la vitrine pour pouvoir profiter du lieux. Aux murs, marbre, chêne clair et brique. Le directeur artistique signe également l’identité visuelle du point de vente et décline de jolis supports, esthétiques et bien pensés comme ce packaging pouvant contenir une boisson chaude et une viennoiserie.

Must taste, la pâtisserie du rusé Yann Couvreur

Un lieu qui ressemble à son Chef, une jolie réussite architecturale puisque malgré un agencement compliqué, la boutique offre un bel espace et parvient à proposer une petite dizaine de places assises.

Must taste, la pâtisserie du rusé Yann Couvreur

les créations du chefs

  1. des desserts à l’assiette… pour tous ! 
Il fallait y penser, Yann Couvreur l’a fait !

Il est le premier Chef Pâtissier à proposer des desserts à l’assiette à consommer en boutique.

Quesako des desserts à l’assiette ?
Ce sont des desserts qui, jusqu’à ce jour, étaient servis dans les grands restaurants, hôtels de luxe, ou lors de réceptions. En effet ces douceurs, dressées minute, supportent uniquement des trajets courts type de la cuisine à la salle de restaurant. Les desserts à l’assiette sont fragiles, délicats et demandent une consommation dans l’instant pour garder toute leur beauté et qualités organoleptiques.
Parmi ses créations, il reprend quelques-unes des recettes élaborées pour les établissements prestigieux dans lesquels il a travaillé par le passé comme le célèbre mille-feuille à la vanille ou encore l’éclair rectangulaire

C’est pas beau et malin ça ?

2. des desserts …montés devant vos yeux

Autre ruse du renard … avoir su rebondir sur ce qu’il se fait dans les cuisines des restaurants depuis quelques années en mettant en place derrière le comptoir un espace de dressage visible de tous. Ici vous pourrez observer la fraicheur des mets et regarder du coin de l’oeil votre fugue pâtissière, nom donné aux desserts à l’assiette, (10€) se monter devant vous à la commande. 

Must taste, la pâtisserie du rusé Yann Couvreur

3. une offre joue la carte de la gourmandise 

Des boissons chaude et froides de qualité pour accompagner pâtisserie, viennoiseries, gâteaux de voyages mais aussi tablettes de chocolats signées du chef, et plein de petites idées gourmandes à offrir … ou à s’offrir

Must taste, la pâtisserie du rusé Yann Couvreur

questions à quatre mois de l’ouverture

Que pense Le Chef Yann Couvreur de son nouveau métier d’entrepreneur et de cette nouvelle expérience ?

Au delà du métier d’entrepreneur, c’est très excitant de voir le projet d’une vie prendre forme et exister comme cela. J’ai été très touché de l’intérêt des gens. Mon nouveau rôle dans l’entreprise est un challenge quotidien mais j’ai su m’entourer de personnes compétentes avec lesquelles je travaillais depuis longtemps pour certains. Cela me permet d’être plus libre de penser, d’imaginer des recettes et de gérer tout ce qui n’incombe pas directement à la pâtisserie.

A t-il fallu réajuster certaines choses ?

Il faut toujours réajuster certaines choses. Notre plus gros challenge au départ a été de gérer les volumes de production. L’équipe et moi même avons du faire un travail important auprès de la clientèle pour expliquer que nous proposions des produits frais et que par conséquent, à la fin de la journée, il était normal que les vitrines se vident… Il faut prendre le temps pour qu’un nouveau modèle de commerce s’implante dans un quartier.

La clientèle de la pâtisserie a t-elle déjà des choux-choux 😉 ?

Oui la Merveille au praliné a tout de suite remporté un vif succès. C’est une pâtisserie que nous avons imaginé juste avant l’ouverture aussi.  C’est une base de merveilleux avec un cœur fondant de praliné à la fleur de sel, le tout enrobé d’un chocolat noir très peu sucré. Il y a dans ce dessert une belle harmonie de textures. Sinon les classiques tartes aux fruits, à la framboise, au citron plaisent aussi beaucoup parce que les gens peuvent retrouver le goût de fruits de qualité.

Des nouveautés à nous annoncer pour cette rentrée ?

Nous travaillons sur une nouvelle viennoiserie roulée, certainement à base de figues mais je vous en dirai plus en temps voulu ! Il faut venir se balader dans la pâtisserie, humer les odeurs en s’installant le long de la vitrine…(sourire)
Must taste, la pâtisserie du rusé Yann Couvreur

les choux choux de mylittlerecettes

Il en faut toujours … et les miens sont :

  • l’incroyable sablé chocolat, aussi sublime à admirer qu’à déguster
  • la merveille car je suis fan de meringue
  • les cakes, savoureux et humides à souhait.

Must taste, la pâtisserie du rusé Yann Couvreur

prix

Viennoiserie à partir de 1,60€ – Gâteau de voyage à partir de 18€ – Pâtisserie individuelle à partir de 4,80€ – Tablette de chocolat 6,50€ – Boîte à partir de 8€…

A l’heure du petit dej (offre à 9€ : boisson chaude, jus de fruit et viennoiserie), viennoiseries roulées, gâteaux de voyage, fruits frais coupés, granolas et fromages blancs. A partir de 11h les pâtisseries dont éclairs, tartelettes aux fruits de saison, entremets…A 12h mise en vente des fugues

Bravo à Yann pour cette ouverture ! 

Must taste, la pâtisserie du rusé Yann Couvreur

informations pratiques

Pâtisserie Yann Couvreur

137 avenue Parmentier – 75010 Paris

Mardi, mercredi, jeudi et dimanche – ouvert de 8h à 18h vendredi et samedi – ouvert de 8h à 19h – Fermé le lundi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge