L’Ile de France fête ses restos tous les dimanches de l’été

L’ile de France fêtera ses restos tous les dimanches de l’été

Retrouver la convivialité de nos restaurants et de nos bistrots d’ ante-COVID, est une envie partagée par tous.

Depuis le 15 mars, les professionnels du secteur et les clients n’attendent qu’une chose : la reprise de l’activité dans la région. Malgré l’autorisation de ré-ouverture des restaurants et bars, ce lundi, le retour à la normale n’est pas encore à l’ordre du jour. Le maintien des règles de distanciations sociales va continuer, moins durement certes, à affecter les revenus des restaurateurs.

Une problématique entendue par Valérie Pécresse, la Présidente de Région et Babette de Rozières, déléguée spéciale chargée de la gastronomie. En partenariat avec les communes et les restaurateurs elles ont travaillé de concert au montage de l « Ile de France Fête ses Restos ». 

Un événement estival & dominical venant soutenir et valoriser le travail des restaurateurs particulièrement touchés par la crise que nous venons de vivre. La perte de chiffre d’affaires pour le secteur de la restauration est en effet aujourd’hui estimée à plus de 4 milliards d’euros. 

Tous les dimanches à partir du 21 juin et jusqu’au 23 août 2020 donc, les communes participant à l’opération* proposeront un emplacement gratuit à tous les restaurateurs qui le souhaitent, avec priorité à ceux qui ne bénéficient pas de terrasse (rues rendues piétonnes, mise à disposition de parvis etc.). 

Des dimanches festifs auxquels seront associés les acteurs culturels, eux aussi très durement touchés par la crise. 

Un évènement qui tiendra bien entendu compte des mesures sanitaires applicables dans le cadre du déconfinement progressif fixé par le gouvernement et dont les maires ont la charge. 

vous souhaitez participer

  • Vous êtes restaurateur : afin de recenser votre participation, remplissez le formulaire d’inscription en ligne. Pour toute question relative à la récupération du matériel, rapprochez-vous de votre mairie ou contactez la Région à l’adresse mail [email protected].
  • Vous êtes une commune : vous souhaitez devenir partenaire, envoyez votre demande à l’adresse[email protected].

liste des communes partenaires

Argenteuil – Avon – Ballainvilliers – Beaumont-sur-Oise – Bezons – Bobigny, Bourg-la-Reine, Brunoy, Bures-sur-Yvette, Bussy-Saint-Georges, Carrières-sous-Poissy, Carrières-sur-Seine – Champigny-sur-Marne – Charenton-le-Pont, Chatou – Chavenay, Chelles – Choisy-le-Roi – Clamart, Clichy, Colombes – Coulommiers – Crosne, Dammarie-les-Lys, Deuil-la-Barre, Dourdan, Drancy, Draveil, Eaubonne, Epinay-sous-Senart – Epinay-sur-Seine – Ermont – Evry-Courcouronnes – Fontainebleau – Fontenay-le-Fleury – Fresnes – Gagny, Garches, Gournay-sur-Marne, Grigny, Herblay-sur-Seine, Houilles, Joinville-le-Pont, La Celle-Saint-Cloud – Le Perreux-sur-Marne – Le Port Marly, Limeil-Brevannes, Livry-Gargan, Magny-le-Hongre, Maisons-Laffitte – Marly-le-Roi, Maule, Mennecy, Moissy-Cramayel – Montereau-Fault-Yonne, Montesson, Montgeron – Montigny-le-Bretonneux – Montigny-lès-Cormeilles, Montlhery, Morsang-sur-Orge – Nanterre – Nemours – Neuilly-Plaisance – Nezel – Nogent-sur-Marne – Noisy-le-Sec – Ormesson-sur-Marne , Ozoir-la-Ferrière, Plaisir, Quincy-Sous-Sénart – Saint Denis – Saint-Leu-la-Forêt – Saint-Mandé – Saint Maur des Fosses – Saint Maurice – Saint Michel sur Orge – Saint-Nom-la-Bretèche, Saint-Ouen-l’Aumône – Saint Prix – Sannois – Sarcelles – Sceaux, Stains, Sucy-en-Brie – Suresnes – Thoiry, Vanves – Vélizy Villacoublay, Verrières-le-Buisson, Villeneuve-le-Roi, Vincennes, Viroflay, Viry-Châtillon, Yerres.

les autres aides de la région…

Pour faire face à la crise, les restaurateurs peuvent également bénéficier des aides déjà mises en place par la Région.

  • le Fonds Résilience, une avance remboursable allant de 3000 à 100 000 euros pour les TPE/PME, en particulier celles n’ayant pu à ce jour bénéficier d’une aide publique ou de prêts bancaires.
  • le Fonds de solidarité mis en place avec l’Etat, auquel la Région a contribué à hauteur de 156 millions d’euros (30% de l’apport régional global).
  • le Prêt Rebond, créé avec  BPI France pour renforcer la trésorerie des TPE-PME et la relance d’activité (abondé par la Région à hauteur de 21 millions d’euros, qui permet de financer 250 millions de prêts).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :