Société, le monde est complètement Food !

 Le monde est food !!!

Cette bonne vieille terre ne tourne plus très rond et ce depuis quelques années. Face à l’individualisme et au négativisme exacerbé et largement entretenu par notre monde sur-médiatisé, et la soif de profit de quelques uns au détriment des autres, le bon tente une percée. Le respect de la planète, des autres, la famille, le partage, la convivialité, le goût réapparaissent et s’affichent comme des contre offensives aux tendances actuelles.

Les comportements de certains humains se recentrent sur l’essentiel et notre alimentation, le fait de se nourrir, en font partie. La cuisine, la pâtisserie sont devenue en quatre ans un véritable phénomène de société

Société, le monde est complètement Food ! van-aelst-apple

Le monde des médias ne nous parle que de ça

en télévision, une quinzaine d’émissions culinaires, des chaines dédiées (Cuisine TV, Cuisine +..). Ce n’est pas finit car désormais la discipline se tourne vers la pâtisserie. Les nouveaux concepts ne cessent d’apparaître.

  • en librairie les ventes du secteur se portent bien. Les ouvrages avec accessoires ont fait leur apparition et connaissent un franc succès. On trouve désormais des titres pour toutes les bourses avec des formes de plus en plus travaillées.
  • en kiosque la presse culinaire a enrgistré un léger recul d’environ 4% (source Observatoire de la presse). Quatre titres en 1989, près de quarante en 2011 (source Stratégies). Le haut de gamme/pro a fait son apparition en kiosque avec notamment des titres comme Yam, magnifique magazine de M Alléno.
  • on line, blogs, fan page, sites internet de co-création ou sociaux ne se comptent plus. Certains ont su se positionner en leaders en proposant des modèles faciles d’utilisation hyper interactifs et construit autour des besoins et attentes du cuisinier amateur. On note également de plus en plus de chaines TV on-line.
  • le nombre de salons, d’événements et leur fréquentation ne cessent de croître : cette année le salon M6 Cuisinez a connu un grand succès. 2011 a vu la naissance d’Oh my food… De plus en plus de choses pour les particuliers qui aiment le principe de l’alliance pro-am.

Tout le monde veut apprendre à cuisiner

  • les inscriptions en écoles spécialisées augmentent fortement
  • les cours de cuisine et ateliers se sont démocratisés et désormais monnaie courante. Ils ont su, tel l’atelier des chefs, proposer des offres cohérentes avec les attentes des particuliers actifs. Dernière découverte en date le concept lancé par Resto’lib, vous privatisez un restaurant pour un cours de cuisine suivi d’une dégustation. Vous etes encadrés par un professionnel et vous venez avec qui vous voulez (à partir de 10 personnes).
  • les chefs se déplacent désormais à domicile et sont nombreux à proposer leurs services.
  • Les enfants ne sont pas en reste, des offres spécifiques se développent. A la maison les parents cuisinent de plus en plus avec eux.

La distribution grand public a élargit et professionnalisé son offre matériel de cuisine

  • Le nombre d’enseignes de distribution off line a cru. 2010 a noté l’entrée remarquée d’Ozio et d’autres marques proposant désormais un mix matériel à la fois pro et amateur.
  • La grande distribution a fait évolué son modèle et intègre un univers de la cuisine élargit en m2 et en références plus de produits, plus de pro cf Auchan.
  • On line, les sites marchands vendant des ustensiles et des produits quasi pro sont foison : Mathon,  Wilton…les sites de pros comme Mora autorisent désormais les commandes de particuliers. La Bovida achète même de l’espace sur le site de cuisine TV. Tous développent du contenu pour tenter d’augmenter le temps passé, le panier moyen et la re-visite.
  • Les marques de gros éléctro ménager proposent de plus en plus de produits haut de gamme et professionnels. Le placement de produit est monnaie courante.

L’univers a désormais ses stars

Après Joel Robuchon, le premier grand chef télégénique, le petit écran a révélé d’autres étoilés ou décorés au grand public : C MichalakJF PiègeT MarxP Conticini…

Il a également construit certains comme C Lignac.

Etrangement alors que le niveau global de ce que nous avalons se dégrade, l’artisanat des métiers de bouche tire son épingle du jeu –
Face à la mal bouffe et à la restauration standardisée de certaines chaines, certains professionnels indépendants de la restauration rivalisent de créativité et de savoir faire pour ravir nos papilles et trouvent clientèle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge