La haute pâtisserie maison réinvestit le Drugstore Publicis

Depuis sa refonte en mai 2017, par le célèbre designer Tom Dixon, le restaurant Le Drugstore se réinvente sous l’impulsion du chef Meilleur Ouvrier de France et triple étoilé Eric Fréchon, chef des cuisines de l’Hôtel Le Bristol, 3* en 2009, Le Mini Palais, Lazare… 

Depuis quelques mois, à n’importe quelle heure du jour et jusqu’à 2h du matin, il est désormais possible de venir déguster ou de rapporter chez soi une pâtisserie maison signée par le chef pâtissier des lieux Maxime Louis. Un nouveau nom sucré à enregistrer sur tablettepassé entre autre, par les labos d’établissements comme le Sofitel la Défense, Four Seasons Hotel George V, Paris, Le Bristol Paris dans l’équipe de Laurent Jeannin…

La haute pâtisserie réinvestit le Drugstore Publicis

3 points sucrés 

Les créations de Maxime Louis se consomment, à souhait, à emporter depuis l’un des deux espaces de vente, où sur place au restaurant LE Drugstore, précédées ou pas, d’une entrée et d’un plat.

à emporter 

  • au corner situé dans la zone épicerie, entre les desserts de Pierre Hermé et de La Pâtisserie des Rêves. On y retrouve une gamme fixe de tartes, entremets, gâteaux de voyage emblématiques de notre pâtisserie nationale. 
  • à l’espace Le Pâtissier situé à l’entrée du restaurant, côté Champs Elysées. On y retrouve, entre autre, les pâtisseries du restaurant.

sur place

  • au restaurant LE Drugstore en mode déjeuner, diner, gouter….
La haute pâtisserie maison réinvestit le Drugstore Publicis

les créations

Des tartes-entremets ou aux fruits d’automne comme la tarte à la vanille, praliné croustillant, biscuit aux noix de pécan, mousse et insert confit de vanille ou encore la tarte aux pommes et crème montée au mascarpone.

Pour les amateurs de cacao la tarte au chocolat au caramel et cacahuètes ou encore l’entremets chocolat-noisettes au crémeux chocolat, biscuit chocolat et rocher chocolat blanc-amandes.
Pour les classiques mais pas trop non plus, le Saint-Honoré praliné-noisettes, l’ éclair aux pistaches torréfiées ou le Mont-Blanc marron cassis dépoussiérés par Maxime Louis et son équipe.

Mon chouchou ? Le Mont-Blanc, hommage du chef à feu Laurent Jeannin avec qui le chef a travaillé et au travail duquel je portais beaucoup d’estime.

Bien entendu la gamme évoluera au gré des saisons.

La haute pâtisserie réinvestit le Drugstore Publicis
Le Mont Blanc cassis

prix

De 5 à 7 euros la pâtisserie individuelle à emporter

Au restaurant, desserts de 6 à 15€

Voir la carte complète

https://www.publicisdrugstore.com/pdf/touteheure-crucuit-tea.pdf

La haute pâtisserie maison réinvestit le Drugstore Publicis

informations pratiques

LE Drugstore restaurant –  Le Pâtissier du Drugstore,

133 avenue des Champs-Elysées,

75008 Paris

+33 (0) 1 44 43 75 07

Ouvert 7 / 7 jusqu’à 2h du matin
Lundi au vendredi de 8h à 2h du matin
Samedi, dimanche et jours fériés de 10h à 2h

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :