Le diner de voeux 2012 de Claude Goasguen

Direction le Pavillon Dauphine à l’orée du Bois de Boulogne pour le diner des maires d’arrondissement (16ème à Paris).

Chemin faisant, je découvre les tweets de la journée de François Hollande. Le niveau est digne des attaques de cour d’école vis à vis du camp adverse. Heureusement, j’ai bon espoir de trouver plus de contenu dans les minutes à venir.

Credit-Photo-cMorgane-BRAVO.jpg

Disons le tout de suite, je ne suis pas venue me restaurer de mets exceptionnels en ces lieux. Aucune des personnes présentes n’est venu pour déguster un bon repas, nous savons tous que ce type de soirée est culinairement à éviter, quoi que…

L’objectif de cette soirée : prendre le pouls de la famille UMP dans un de ses fiefs et écouter son discours en ce début d’année présidentielle.

Après un long, un très long, cocktail, nous voilà devant une table ronde composée de primo-accédants à ce type de manifestation. Des déçus du moment, mais avec, encore, un brin d’espoir à l’égard de nos élus.

Le moment des discours est arrivé, chacun son tour, messieurs les maires montent à la tribune et s’adressent à nous. Auto-congratulations, dénigrement d’un niveau égal à celui de la partie adverse, généralités, législatives..Non, le niveau n’est pas plus élevé que les tweets de M Hollande.

M Goasguen prend tout de même soin d’expliquer que Nicolas Sarkozy ne présentera pas sa candidature tout de suite. Il souhaite mener sa mission à bien avant d’éventuellement se déclarer.

Credit-Photo-cMorgane-BRAVO2.JPG

Les discours terminés, notre table s’anime, ce doit être la seule d’ailleurs, les autres sont rompus à l’exercice de la langue de bois de l’arrondissement :

« On ne nous a rien dit ». – « et le 16ème » , « Sarkozy ne veut pas annoncer sa candidature ? », « se mettre au niveau des autres ne convaincra pas les indécis »…

Le grand moment du tour de table

M Debré ouvre le bal. A peine arrivé à peine parti, il est venu nous interroger sur cette question brulante. «  Comment avez-vous trouvé le diner ? »

Lui succède une femme, élue, très belle, très chic, dont je n’ai malheureusement pas le nom avec beaucoup plus de charisme et de courage. Elle s’est assise à notre table et a accepté d’échanger quelques mots à propos de politique. C’est dingue non ?

M Pierre Lacombe fut le troisième. Au récit de la brève visite de M Debré, il nous propose d’organiser une table ronde chez nous et m’offre sa carte.

M Goasguen ferme la marche. Fort tempérament, une voix qui porte et des propos surprenants en réponse à des questions de militants blasés par ce système et qui se demandent ce qui a été fait depuis 5 ans. M Goasguen tente alors de nous ralier à sa position sans réellement nous convaincre mais en ayant toujours la dominante charismatique.

Je vous ai gardé quelques fleurons extraits de cette discussion :

La politique c’est l’art de dire la vérité

On ne vote pas pour un candidat mais contre un autre

Lui aussi propose une rencontre ultérieure et mais malheureusement il s’offense de quelques questions et part précipitamment de notre table.

Une grande soirée politicienne !!! qui nous laisse sur notre faim.

Crédits photos – Morgane-BRAVO

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge