BMW i et Alain Passard tentent l’accord met – bagnole

BMW i et Alain Passard tentent l’accord met – bagnole

Voici une opération entre BMW et un chef étoilé qui m’a quelque peu interpellée.

BMW i et Alain Passard tentent l'accord met - bagnole

Connu et reconnu, Alain Passard, chef étoilé à Paris est passionné par les légumes. Il va même jusqu’à les cultiver avant de les proposer dans son restaurant. Il s’est associé à BMW pour son BMW i Born Electric Tour et a conçu un jardin potager éphémère sur le toit du Palais de Tokyo. Cet événement, un road show, promeut la nouvelle série de véhicules électriques de la marque. Celle-ci nous dit « révolutionner l’industrie automobile en associant plaisir de conduire et développement durable. De la production à l’utilisation, en passant par la conception des matériaux, BMW i adopte une démarche éco-responsable globale et durable ».

 

Animation Flash

Dans la vidéo, le discours de la marque est relativement alambiqué, les arguments se croisent, se mélangent, et on ne comprend pas très bien l’intérêt de construire un jardin éphémère lorsque l’on prône un monde plus vert, plus durable. Pourquoi ne pas avoir financé la réfection ou la création d’un jardin potager permanent ou encore offrir des arbres au Château de Versailles ou à un bois parisien…mettre en place des ruches dans les concessions …? On peut tout imaginer, mais là….

L’événement est-il durable lui aussi ? Les produits, l’acheminement jusqu’au toit, l’installation, l’éclairage de nuit, puis le démontage… re-transporter tout ça …

Un jardin de 4 jours sur les toits d’un des plus beaux musées de Paris conçu par un chef étoilé, pas très DD (développement durable) mais « branchouille ça yes !!!

Tout ça ne tient pas très bien la route, et pourtant j’apprécie beaucoup les véhicules de la marque et du groupe;

Du 4 au 7 avril le potager éphémère du BMW i tour sur les toits du Palais de Tokyo 

13 avenue du Président Wilson,

75 116 Paris,

de 12h à minuit

Visite du jardin potager sur rendez-vous.

Source : article de Camille Labro Le Figaro et CP

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge